Comment se différencier et vendre ses services

Dans cette vidéo je vais vous parler d’une croyance qui frustre 90% des professionnels indépendants et les mènent à vouloir abandonner leur activité et tout le bien qu’il veulent amener au monde par leur service.

C’est souvent une erreur et je vais partager avec vous une perspective qui va vous aider à voir les choses autrement.

Cette croyance c’est « Les gens qui ont besoin de moi ne viennent pas ».

D’abord je dois vous dire que vous avez entièrement raison et que rien de cela n’est votre faute. Mais je veux aussi ajouter quelques éléments pour remettre cela en perspective…
En fait tout le monde a potentiellement besoin d’un coach ou d’un thérapeute mais souvent, les gens ne pensent pas comme cela.

Il y a tout un tas d’obstacles et de doutes dans leur esprit : le prix, les chances de réussite, le nombre de séances nécessaires, …

Accepter la réalité des choses pour l’utiliser comme une alliée

Je me souviens quand je démarrais dans le coaching – je me disais : « tout le monde a des choses à changer – si seulement je pouvais connaître exactement les mots à dire pour que cette personne comprenne qu’elle a besoin de mon aide« .

Ni vous ni moi n’avons de super pouvoirs – par contre on peut identifier une population qui a un problème particulier qu’elle veut résoudre de manière proactive et avoir un message qui attire son attention et montre ce qui est possible.

Ou alors vous pouvez essayer de développer des dons de télépathes mais là, je ne peux pas vous aider la dessus 🙂

La première approche et celle que vous avez peut-être en vous disant : je peux
accompagner tout le monde sur toutes les problématiques.

Cette personne cherche du travail, celle-là a du sur-poids évident, cette personne est en deuil suite A son divorce….tous ces gens ont besoin de moi…ils sont bêtes, aveugles ou les deux ?

Faciliter le changement : « oui, mais avec votre client »

Ce que cela révèle c’est que vous manquez de discernement par rapport à la façon dont la plupart des gens fonctionnent et qui vous empêche de porter votre message à des personnes qui ne sont pas « converties » au développement personnel et que seul la douleur va réellement motiver à faire quelque chose.

C’est très évident, très simple – mais si vous prenez le temps de savoir ce qui vous a amené au développement personnel : dans beaucoup de cas, c’est une douleur, un grand stress voire une dépression et en vous relevant vous vous êtes dit que vous vouliez aller mieux et vous avez décidé de faire ce chemin.

Comme le dit Anthony Robbins c’est notre faculté à gérer ou minimiser la douleur qu’on ressent qui nous tiens dans l’inaction et préserve le status quo.

C’est ce que font beaucoup (trop ?) de gens.

Proposez vos services à des personnes conscientes de leurs problèmes

Par conséquent vous devez décider de vous focaliser sur ces aspects lorsque vous choisissez qui vous êtes le plus à même d’aider.

En coaching, on dit que la volonté de changement est quelque chose  à évaluer chez le client.

Que vous soyez consultant, formateur ou thérapeute – c’est la même qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une entreprise.

Vous ne pouvez pas aider les gens à changer si il ne le veulent pas.

Pensez à cela : cherchez à proposer vos services a des personnes déjà conscientes de leur problèmes et qui cherchent activement des solutions.

Vous vous faciliterez de beaucoup la tache dans vos recherches de clients et arrêterez de vous sentir frustrer en résistant à cet état de fait : vous ne pouvez pas faire changer les gens contre leur gré.