connect-chain-smallJ’ai récemment participé à une soirée de réunion de la Société Suisse Romande de coaching. Cette association regroupe une partie des professionnels du coaching de la Suisse Romande et propose des soirées à thèmes sur Lausanne ou Genève.

Le thème de la réunion était le coaching des demandeurs d’emploi et j’étais curieux des pratiques et des partenariats qui existent dans ce domaine entre les cabinets de coaching et les administrations suisses dédiées à aider la population au retour à l’emploi.

Deux coaches intervenants ont partagé les aspects du coaching pour trouver un emploi et les spécificités d’un tel accompagnement.

Le coaching, un cadre pour la recherche d’emploi

Les deux intervenants étaient :

Alain Kohn – coach et consultant senior de la Société SwissNova –  www.akrhconsultants.com

Chantal Marino – coach et consultante, travaillant depuis plus de 20 ans dans les organisations pour accompagner le changement – http://www.futur-h.com

Pour le premier intervenant, les demandeurs d’emploi viennent par deux canaux principaux : ce sont soit des particuliers qui rencontrent des difficultés de motivations ou ne savent pas dans quelle direction aller. Ils peuvent aussi être redirigé vers les coachs par l’OCE (ou Office Cantonal de l’Emploi en Suisse) qui utilise le coaching comme outil d’accompagnement personnalisé pour le retour à l’emploi.

Ces types de mandats sont proposés avec des objectifs de reclassement de 40% des participants par années. Certains étaient effarés qu’il y ait un objectif concret et mesurable à atteindre. Pour moi, c’est la base du coaching – définir où on veut aller avant de commencer à faire le chemin.

Ils ont tous deux présentés leur vision de l’accompagnement en coaching des personnes dans le domaine de la recherche d’emploi. On y retrouve les outils du coaching traditionnel : l’identification des ressources, des valeurs mais aussi la mise en place d’un cadre d’écoute, d’accueil mais aussi d’action.

Les principaux challenges des personnes qui veulent trouver un emploi sont bien souvent les mêmes malgré la variété des couches sociales dont proviennent les personnes qui sont touchées par le chômage. Ce sont bien souvent des désirs inadaptés par rapport aux réalités du marché ou des situations de démotivations ou de peur du changement comme l’a souligné Alain Kohn dans sa présentation.

De son côté, Chantal Marino explique qu’une phase de changement, que l’on soit en recherche d’emploi ou en situation de ré-orientation sont propices à utiliser le coaching et les différents outils d’accompagnement que sont la PNL ou l’analyse transactionnelle qui sont des outils riches de ressources pour les personnes qui veulent retrouver un emploi.

Les réseaux sociaux et l’emploi en Suisse Romande

Alain Kohn a abordé le sujet du marché caché de l’emploi qui représente les trois quarts des opportunités du marché selon lui et il n’a pas hésité à dire qu’il recommandait a ses coachés des méthodes de recherches d’emploi que certains qualifient « d’agressives » comme le démarchage direct par téléphone ou en personne. Selon lui, ces méthodes sont d’une bonne efficacité. Il préfère qualifier ces démarches de « pro-actives » – cependant il faut être prêt à se faire claquer la porte au nez quelques fois mais n’est-ce pas un faible prix à payer quand il devient critique de trouver un emploi.

J’ai pu lui poser la question de l’usage des réseaux sociaux qui fait partie des possibilités qui s’offrent aux personnes qui souhaitent être pro-active mais également bénéficier d’introduction par des tiers en commun.

D’expérience avec ses coachés, il n’a pas eu de retour d’efficacité particulière par rapport à l’usage des réseaux sociaux. Dans l’ensemble, ce fut une soirée fort sympathique et pleine de partage autour du coaching et de la recherche d’emploi. Comme je le rapportais dans mon billet sur les recruteurs et le personal branding, il y a quelques semaines – l’usage des blogs et autres réseaux sociaux / professionnels est déjà quelquechose que les recruteurs utilisent – mais les recruteurs qui étaient présents étaient bien évidemment là parce qu’ils avaient une vision et des choses à dire par rapport aux réseaux sociaux.

Beaucoup de recruteurs doivent s’adapter à cette nouvelle tendance et apprendre à utiliser les réseaux sociaux pour trouver le bon candidat.

A suivre donc…

Termes recherchés par les visiteurs sur le blog Com'Coach :

  • coaching recherche d\emploi geneve
  • suisse comment valider un coach