Market-Research1En faisant ma veille matinale, je suis tombé sur un e-book intitulé « Trouver un emploi par le Web » écrit par Antoine Dupin, concepteur et rédacteur web passionné du Web2.0 et de l’E-réputation.

Dans cet ouvrage de 80 pages, découpé en deux parties principales, l’auteur interview plusieurs experts travaillant pour des sites de réseaux sociaux professionnels, des plateformes de recherche d’emploi en ligne et des experts de l’e-réputation et des formateurs RH. Chacun de interviewés partage son opinion sur les nouvelles opportunités du Web social et le retour obtenu par les utilisateurs de leurs services pour la recherche d’emploi ainsi que le stratégies qui marchent.

En deuxième partie, l’auteur donne une méthodologie pour bien choisir les réseaux où l’on veut apparaître et comment procéder pour en faire bon usage.

J’ai parcouru le e-book avec beaucoup d’intérêt et je vous invite vivement à faire de même. Vous y apprendrez beaucoup sur les possibilités qu’offrent les réseaux sociaux professionnels pour la recherche d’emploi ainsi que des trucs et astuces pratiques pour entrer en contact et maintenir un réseau qui vous soutient dans votre démarche. Un moyen pour accéder à ce que l’auteur appelle le « marché caché » qui représente 75% des emplois attribues et NON publiés.

Beaucoup de gens restent trop focalisés sur les jobs boards de type Monster ou Keljob – cependant c’est sans compter sur le piston numérique dont vous pouvez bénéficier en vous créant des profils sur des sites de réseaux sociaux biens choisis.

L’ouvrage évoque certains éléments qu’on trouve dans un kit de marque personnelle et fait le tour du pour et du contre de certaines pratiques comme le CV Vidéo, le blog, le CV en ligne.

J’ai un ami recruteur qui a trouvé un emploi il y a quelques temps grâce à son profil LinkedIn. Il a été contacté par son employeur actuel dont il avait visité le profil quelques temps avant. Il m’expliquait l’autre jour que lui-même et ses collègues utilisent peu les réseaux sociaux. Ils utilisent surtout les sites de networking professionnel tels que Viadéo et principalement LinkedIn. Facebook et Twitter sont plutôt des endroits où ils vont jeter un coups d’oeil par curiosité mais cela n’entre pas directement en ligne de compte pour la sélection d’un candidat.

La tendance actuelle du recrutement par les réseaux sociaux reste encore peu étendue et les chercheurs d’emplois restent encore souvent cantonnés dans une recherche à l’aide jobs boards et services de recherche d’emploi plus traditionnelles. Je suis curieux de voir la tendance prendre de l’ampleur des les mois et années à venir. Il est encore possible d’atteindre des personnes très haut placées pour faire une candidature directe auprès d’un responsable de recrutement.

Qu’en sera-t-il quand la masse des chercheurs d’emplois vont commencer à envoyer des messages directs aux responsables de recrutement ?

En attendant bien malins ceux qui savent profiter des opportunités à prendre sur ces réseaux avant que la masse en intègre l’utilité. Profitez-en pour lire ce e-book si vous êtes actuellement en recherche d’emploi – il est directement accessible sur le blog de son auteur et vaut tout le temps que vous prendrez pour le lire !