stone tower-smallAujourd’hui je souhaite vous parler de cinq éléments essentiels pour la réussite et le développement de votre activité de coach, de consultant, de formateur ou de thérapeute.

Ces éléments sont essentiels car ils sont trop souvent omis par beaucoup de professionnels indépendants qui ont une expertise mais ne savent pas faire savoir qu’ils ont quelque chose de parfois vital à communiquer.

Premier élément : Vos clients veulent des résultats

Il faut que vous proposiez un produit ou un service qui amène des résultats mesurables concrets et observables.

Il m’est arrivé d’entendre « oui mais promettre des résultats en coaching n’est pas éthique« …pourtant lorsqu’un client paye un coach c’est qu’il compte obtenir des résultats. Le coach (ou le consultant) a une obligation de moyen MAIS pas de résultat.

D’autre part – cela n’empêche pas que définir les objectifs d’un client est TOUJOURS la première étape dans  un accompagnement de coaching (ou de conseil) et que c’est aussi pour cela qu’il paye.

En vous spécialisant sur une thématique – vous augmentez considérablement les chances de réussite de votre client et vous apportez une réelle valeur ajoutée.

C’est très simple, quelque chose de mesurables c’est quelque chose que vous pouvez compter comme par exemple si vous aidez vos clients à gérer leurs finances et sortir de dettes, c’est quelque chose de concret parce que vous les aidez à remettre leurs comptes dans positif et c’est quelque chose de concret et de mesurable.

La personne peut aller sur son compte en banque après avoir travaillé avec vous, le regarder et se dire « je suis à flot et je ne suis plus à découvert ».

Donc ça c’est toujours important de savoir identifier le côté concret, mesurable et observable de ce que vous proposez parce que tant que c’est abstrait ça va être beaucoup plus difficile de faire comprendre aux gens ce que vous faites.

Deuxième élément : ayez de la passion.

Il faut que vous ayez de la passion pour ce que vous faites afin de pouvoir développer votre activité de coaching.

Si vous n’aimez pas ce que vous faites alors en tant qu’indépendant, il s’agit de développer de nouvelles compétences pour pouvoir proposer autre chose.

Sinon ça va être difficile pour vous parce que quand on est passionné et qu’on aime réellement ce qu’on fait, on se découvre une énergie qu’on ne pensait pas avoir.

Il est important que vous ayez cela dans votre activité.

Troisième élément : ouvrez-vous (réellement !)

Il faut que vous ayez la capacité de vous ouvrir, d’apprendre et de communiquer.

Si vous êtes le genre de personne à dire « mais moi je sais que tout sur tout », vous savez c’est comme quand on a des gens comme ça avec lesquels on leur parle de quelquechose qui a amené une prise de conscience et même s’ils ne connaissent pas du tout le sujet – le fait qu’ils en ai entendu parler donne l’impression qu’ils savent déjà tout sur le sujet.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, apprenez à vous ouvrir, à apprendre et à aimer apprendre et à expérimenter parce que c’est comme ça qu’au fur et à mesure vous allez avoir un plan d’action solide et efficace pour trouver vos clients.

Ça c’est aussi un grand principe de la vie, je pense qu’elle est d’autant plus vraie dans le domaine du marketing et la vente de votre activité et de  vos services.

Quatrième élément : l’envie de développer son activité de coach ou de consultant

Il m’est arrivé d’avoir parmi mes clients des gens qui finalement se rendaient compte qu’ils n’avaient pas vraiment envie de développer leurs activités. En fait, ça n’était pas si important que ça pour eux, parce qu’il ou elle avait peut-être un conjoint qui pouvait assumer les revenus du ménage donc ces clients faisaient le minimum.

Ils n’étaient pas prêts et pas pleinement engagés.

C’est important ! demandez-vous honnêtement ou est-ce que vous en êtes pas rapport à ça et si vous avez réellement envie de développer votre activité ?

Si ce n’est pas le cas vous feriez mieux de passer votre temps à autre chose. Cela demande d’avoir une certaine honnêteté avec vous même mais vous donner un objectif sans vous donner réellement les moyens de réussir dans votre activité de professionnel indépendant est bien pire !

Cinquième élément :  savoir se remettre en cause

Vous remettre en cause, c’est être prêt à avoir de nouvelles réalisations – admettre que vous ne savez pas tout, aimer expérimenter avec de nouvelles stratégies pour le développement de votre activité, apprendre et adapter pour apprendre à maîtriser cette compétence clé à la réussite votre activité de indépendant.

D’après-vous quel est l’élément le plus important pour le succès de votre activité ?