profile1Cet article est un article invité de Laurent Marchand – coach professionnel sur le site www.soyezheureux.com

Le No-Go est le phénomène lié au fait de ne JAMAIS démarrer son activité : de rester tout simplement dans les starting blocks.

C’est pour moi le plus gros blocage, le noyau de tout ce qui concerne les indépendants.

C’est l’amalgame entre soi et l’organisation qui nous empêche de passer à l’action et vaincre la procrastination lorsqu’on veut avoir plus de clients et démarrer son activité ou développer sa clientèle de coach, consultant ou formateur.

En fait quand :

  • on a peur de passer a l’action,
  • de créer son activité,
  • quand on n’y va pas,
  • quand on tourne en rond,
    …c’est parce que on a peur de se mettre physiquement dans l’action.

Et quand on a peur de se mettre physiquement dans l’action, on fait un amalgame entre soi et l’organisation.

Comment booster votre confiance en soi en tant qu'indépendant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au livret dans lequel vous découvrez comment avoir plus de confiance en soi

Recevez votre livret par email :

Il se trouve que moi j’ai une société, moi Laurent Marchand. Je suis Laurent Marchand, je ne suis pas Soyezheureux.com.

Le produit, le service, ce n’est pas moi et quoi que vous vendiez, quoi que vous proposiez comme service, quoi que ce soit votre produit, vous n’êtes pas votre aspirateur, vous n’êtes pas la photo que vous allez prendre, vous n’êtes pas le massage que vous allez faire, vous n’êtes pas votre site internet.

Vous êtes un être humain.

Vous n’êtes pas l’organisation et pour comprendre ce principe, il faut comprendre le principe de segmentation.

Quand on comprend le principe de segmentation, on fait véritablement la différence entre soi et l’organisation et on gagne en confiance.

Alors le problème du soi et l’organisation est plus bloquant parce qu’il démarre dès la création ou la non création de la société.

Lutter contre la procrastination, l’anxiété et booster sa confiance en soi

Mais vous allez voir que cette problématique là, on va la retrouver dans toutes les problématiques, que ce soit l’auto sabotage, la procrastination ou l’anxiété relationnelle qui sont un ensemble d’éléments nuisant à la confiance.

On se confond avec notre société, notre organisation, notre produit.  Et quand on est dans cet amalgame, dans cette espèce de conflit intérieur entre soi et de l’organisation, il y a très vite des incohérences qui se font et qui nuisent à la confiance en soi.

Par exemple, on fait ami avec ses clients, on demande à nos amis de devenir nos clients, on démarche avec la volonté de parler de sa vie. On mélange tout. Ou alors, ça peut se réduire à être dans son bureau, chez soi et de se dire tiens, je vais regarder la télé pendant une heure et là, d’un seul coup, on ne sait plus si on est le professionnel ou l’individu.

Ou bien, on est en train de dîner avec sa femme et ses enfants,  et puis soudain on se lève pour envoyer un mail parce qu’on a oublié de le faire. Là ce n’est pas un individu dans sa situation familiale ou on dîne avec sa chérie. On se lève et on devient professionnel.

Ça veut dire qu’il y a un amalgame d’incohérence qui vient du fait qu’on ne sait pas distinguer le soi organisation du soi individu. C’est un gros problème qui peut nous bloquer si on souhaite passer à l’action et lutter contre la procrastination.

Et vous, comment vous faites pour lutter contre la procrastination ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à partager cet article sur les réseaux sociaux. Si vous connaissez des professionnels de l’accompagnement qui ont du mal à se lancer dans leur activité et son victime de cette lutte incessante contre la procrastination – ils vous remercieront !