network-smallOui vous avez bien lu. Êtes vous trop bête pour utiliser la merveilleuse source de connexion avec le monde que représentent les réseaux sociaux ?

Certainement pas, c’est juste que vous ne voyez pas encore l’intérêt de la chose.

Beaucoup des indépendants que je rencontre semblent ne pas comprendre le potentiel de sites tels que Facebook, Twitter et tous les autres. Il considèrent ces sites comme une perte de temps réservées au divertissement.

Il vaut mieux que vous aimiez utiliser ces sites en ligne pour que cela soit productif, sinon vous passerez votre temps à les utiliser en souffrance sans grand bénéfice.

On me dit « Mon activité se fait par le bouche à oreille » – c’est très juste mais que diriez-vous de bouche à oreille électronique ?

Les réseaux sociaux rendent extrêmement facile de recommander et partager du contenu intéressant aux personnes qui se trouvent sur ces sites. Regarder donc la vidéo (en anglais) ci-dessous qui vous explique pourquoi le Web2.0 (et par conséquent les réseaux sociaux ont été créés) :

Un petit résumé de la vidéo :

A « Scoop » Ville, l’arrivée d’un nouveau camion de glace en ville amène les habitants à créer leur propre magasin et partager leur goûts et leurs spécificités.

Les goûts différents qu’ils proposent finissent par rendre complexe l’identification des bons produits et il est donc mis en place un système de notes et de commentaires pour que chacun puisse donner son avis et permettre aux nouveaux arrivants en ville de se faire un avis rapidement sans avoir à essayer tout ce qui se fait en ville. Des fans de goûts différents se regroupe pour partager leur passion et aident concepteurs de nouveaux parfums à tester de nouvelles avenues.

Si l’on sort de cette métaphore, le camion de glace devient les nouvelles technologies du Web pour converser et partager sur les goûts et les intérêts de chacun sous forme de communautés. Chacun peut émettre sa propre voix de la plus grand entreprise qui veut regrouper des clients loyaux au particulier qui veut faire entendre sa voix. Tout ceci est rendu possible à travers les podcasts (enregistrement audio écoutables directement en ligne), les vidéos, les blogs (comme celui que vous lisez en ce moment) et les dizaines de plateforme de réseaux sociaux qui existent et dont le nombre grandit chaque jour.

Oui, le Web 2.0 et les médias sociaux sont à 100% du « bouche à oreille en ligne »