vendre ses services par téléphoneAujourd’hui je vous explique de comment séduire le client potentiel avec lequel vous êtes en contact.

Beaucoup de  professionnels de l’accompagnement n’ont pas vraiment de façon de séduire leur client. Ils ont plutôt une tendance passive à attendre que les gens viennent.

Ils vont parfois faire certains effort de communication mais il n’y a pas vraiment cet élément de séduction.

Qu’est-ce qui fait réellement cet élément de « séduction » pour pouvoir séduire le client ?

L’élément de séduction – c’est d’être graduel et d’être réellement vous même, en sachant faire avancer les choses dans les moments clés.

Séduire le client en coaching : une stratégie pour approcher, semblable aux relations amoureuses

Si par exemple, vous êtes célibataire et vous voulez rencontrer quelqu’un vous pouvez commencer par aller dans un lieu où vous pourrez rencontrer des célibataires. C’est une stratégie qui fait sens !

Que ce soit des événements, des animations, des soirées où il y a d’autres célibataires pour approcher et attirer des hommes ou femmes, potentiellement compatibles. Ensuite la façon naturelle dont ça va se passer – c’est que vous avez commencé à créer : un lien – vous échangez. Peut-être que certain.e.s, dans le lot,  vont vous rappeler.

Ainsi vous développez une forme de familiarité, de confiance et l’envie d’être ensemble et jusqu’au moment où vous passez par certaines étapes qui augmentent votre intimité. C’est ce qui va séduire le client petit à petit.

Pour revenir à la stratégie de la rencontre amoureuse : vous commencez toujours vous tenir par la main, puis vous embrasser,  etc.. vous démarrez votre relation et c’est vraiment la même chose avec vos prospects de coaching et de conseil ou de formation. C’est comme si vous commenciez par écrire un livre pour attirer des clients. C’est une première étape pour eux d’acheter votre livre avant d’envisager de travailler avec vous.

Attirer le client OU l’approcher pour en finir avec le fantasme du coups de foudre

Je ne dis pas que vous devez couchez avec eux – surtout pas ! (lol) Mais ce que je veux dire – c’est qu’hors de ces étapes graduelles – c’est-à-dire le fantasme de simplement aller à un événement networking et puis vous présenter en espérant que votre interlocuteur vous dise : « Ah mon dieu je vous ai cherché toute ma vie, comment est-ce que je vous engage ? »

Dans l’exemple du networking – tout commence lorsque vous vous présentez avec votre message pour attirer vos clients en mentionnant une proposition de valeur. Votre client va être intrigué, vouloir en savoir plus.

Le fantasme que beaucoup de professionnels de l’accompagnement ont mais qui n’arrive pas. Évitez les événements de réseautage en ayant ce genre d’attente. N’espérez pas séduire le client en vous présentant de but en blanc…Votre interlocuteur même si il est en recherche active – a sûrement d’autres options en tête et cherche à identifier la meilleure avant de prendre sa décision. Si on approche le client avec ses gros sabots : il aura tôt fait de partir !

Par contre c’est  tout à fait pertinent d’aller dans un événement de réseautage : de rencontrer un client potentiel, de parler avec lui de sa problématique, de sympathiser, de montrer qui vous êtes sympathique et de proposer de reprendre la conversation plus tard.

Pour séduire le client vous pouvez aussi proposer d’envoyer des contenus pertinents par rapport à ce que vous avez évoqué ensemble pendant la conversation…au fil du temps cela va créer une familiarité, un échange.

Attirer ou approcher ? les bons indicateurs pour séduire le client en coaching

Si votre interlocuteur vous dit que votre article l’a intéressée, cela peut-être le moment de proposer d’explorer plus avant la problématique. Vous êtes en train de l’attirer !

Pour séduire le client – la meilleure façon et la plus sûr pour s’assurer de part et d’autre que cela aurait du sens de travailler ensemble – c’est de suivre des étapes graduelles.

Les humains fonctionnent comme ça. Dans le domaine professionnel surtout – les critères de choix vont être différents et plus ou moins conscients mais il n’y pas 1000 façons de séduire le client.

On a besoin d’être en contact avec les gens, de se familiariser avec eux, de développer assez de confiance mais aussi s’assurer qu’on s’entend bien. et avec qui on a envie de travailler qui a une écoute, qui a une présence, qui a une véritable réflexion et puis aussi que le ou la professionnel.le peut nous aider à atteindre nos objectifs.

Voilà pour parallèle que l’on peut faire entre la rencontre et puis le fait de séduire le client d’un point de vue professionnel.

Séduire le client : le bouche à oreille

Une petite parenthèse sur le bouche à oreille.

C’est un petit peu différent quand on vous envoie des prospects. C’est que quelqu’un leur a parlé de ce qu’il a fait et qui est content et du coup vous réfère. Un référent, via le bouche à oreille, vous a permis de raccourcir un certain nombre d’étapes au niveau de la découverte, de la confiance, de la crédibilité.

C’est exactement la même chose quand vous avez un ami qui vous dit « Je connais quelqu’un de célibataire que je pourrais te présenter ». C’est le même processus, inconsciemment vous savez que la personne qu’on va vous proposer de rencontrer valide automatiquement certain critères.

C’est quelqu’un que votre ami connait donc vous pouvez avoir confiance, vous n’avez pas à avoir peur pour votre sécurité  physique ou autre. C’est exactement la même chose lorsque quelqu’un vous réfère et fait ce travail de construire la confiance et de créer le avec vous et vos compétences de professionnel de l’accompagnement.

Conclusion : Séduire le client – l’approcher ET l’attirer

Voilà  comment séduire le client avec un parallèle entre la vente de vos services et la métaphore de la relation.

Voilà comment il faut envisager cette fameuse étape un petit peu de relation de séduction OU en tout cas de prise de contact et de familiarisation avec vos prospects !