tie-smallUn des effets de levier de l’indépendant est la notoriété.

La notoriété (ou également appelé réputation) se base sur votre expertise.

Avant d’aller plus loin je vous le demande : qu’est-ce un expert ?

Vous avez deux types d’expertise :

Souvent la première laquelle on pense, c’est…

L’expertise technique

Vous pouvez être expert en assurances ou une personne qui a fait de longues études prolongées comme un doctorant par exemple.

On peut dire qu’un docteur a une expertise technique, en tout cas on lui souhaite (et a ses patients aussi !).

Pourquoi ? parce qu’il a fait de longues études et il est reconnu par la faculté comme étant expert.

Est-ce que cette expertise est nécessaire ?

Oui, en tout cas partiellement car il est bien évident que ce que vous proposez en matière de produits ou service soit dans votre zone de compétence.

Donc faites des choses que vous savez faire, c’est évident mais c’est important de le rappeler !

Maintenant est-ce que c’est suffisant ? certainement pas !

Ce qui va compter, je dirais même plus que l’expertise technique (même si je vous encourage à faire en sorte d’être de très bon professionnels), mais je n’ai pas trop d’inquiétude par rapport à cela.

Je vois cela très souvent, les indépendant ont le souci d’être de très bons professionnels – ils font tout ce qu’il faut pour être excellents au niveau technique.

L’expertise perçue : un levier important pour le chiffre d’affaire

On revient à la notion de producteurs.

La question c’est d’être des experts perçus.

C’est un autre job : c’est faire en sorte de faire un certain nombre d’actions en dehors des limites de cet article, mais on va garder cette notion en tête que vous devez passer le plus possible pour un expert aux yeux de votre cible.

Il va y avoir un certain nombre de moyens pour faire en sorte que vous soyez perçu comme expert.

À partir du moment où vous êtes perçu comme expert vous avez la possibilité d’utiliser ce levier dont on a parlé tout à l’heure, à savoir celui de la notoriété et en utilisant ce levier cela vous permet d’augmenter vos tarifs.

C’est le principe, d’un coiffeur, c’est la différence entre le coiffeur du coin de la rue que personne ne connaît et le coiffeur des stars.

C’est une manière comme une autre d’avoir de la notoriété.

En tout cas le coiffeur des stars est payé 10 fois plus cher que le coiffeur de la rue pour un certain nombre de raisons :

  • Il a communiqué sur le fait qu’il est le coiffeur des stars soit (la communication, le marketing et la vente).
  • Il a communiqué sur le fait qu’il est le coiffeur des stars et s’il n’avait pas communiqué – serait-il aussi bien portant financièrement ? je ne le crois pas ! Il aurait une star qui en auraient parlé à sa copine donc deux stars mais ça ne fait pas une clientèle.

Pour le coiffeur des stars, quel que soit son nom, pour que son chiffre d’affaire se développe, ce n’est pas deux clients même si ce sont des stars qu’il doit voir mais un certain nombre de gens comme vous et moi qui viennent.

Pourquoi ? parce que comme on est tous un petit peu snob on se dit qu’on va pouvoir rencontrer une star.

Ça c’est de l’expertise perçue, ce n’est pas de l’expertise technique, il n’est pas meilleur que le coiffeur du coin de la rue.

Un équilibre entre expertise technique et expertise perçue

J’insiste là-dessus parce que d’une : j’ai constaté que beaucoup de personnes investissent dans la technique et oublient d’investir sur leur expertise perçue, et c’est vraiment dommage.

La deuxième chose, c’est qu’il faut une espèce de ratio entre les deux et vouloir être trop expert techniquement en oubliant de le dire et d’informer les gens qu’on l’est est une erreur.

On est toujours trop experts techniquement par rapport à l’expertise perçue.

Si on devait mettre un ratio ce devrait être un ratio de un pour un, c’est à dire que si je mets 100 grammes d’énergie dans l’expertise technique je mets 100 gramme d’énergie dans l’expertise perçue.

Donc ça c’était la deuxième chose et être expert permet d’augmenter ses tarifs tranquillement sans que le marché vous dise « Aie aie c’est embêtant, vous avez augmenté vos tarifs« .

Si on revient sur le cas d’Auchan, de Carrefour et de Leclerc, c’est le positionnement d’un Auchan par rapport au positionnement d’un Leclerc ou pour prendre un autre exemple qui peut parler à d’autres personnes : c’est le positionnement de Chanel par rapport à un l’Oréal.

Est -ce que le parfum Chanel vaut dix fois, vingt fois plus en terme de qualité que le parfum l’Oréal : permettez moi d’en douter !

J’en doute d’autant plus que j’ai travaillé dans le domaine de la parfumerie et je peux dire que non, il n’y a pas de 10 fois ou 100 fois cet écart.

Il y a un écart de qualité et de matières premières mais il n’est pas si important que ça.

Le reste c’est la marque et l’expertise perçue.

Vote expertise, et vous ?

Sur quoi avez-vous le plus mis l’accent dans votre activité et votre expertise en tant que professionnel indépendant ? Répondez dans les commentaires ci-dessous !