Dans cet article je vous présente un exemple de dialogue pour convaincre un client et vendre vos services et prestations de coaching ou d’accompagnement. Évidemment, c’est un exemple sorti de tout un contexte qui a une grande importance pour faire que ce dialogue puisse être réellement efficace pour convaincre un client et vendre vos services de coaching à votre interlocuteur.

Ce contexte propice au fait que cet exemple de dialogue pour convaincre un client et vendre votre coaching fonctionne – est le suivant :

  • Votre prospect doit savoir qui vous êtes ce que vous faites
  • Il doit avoir une certaine confiance en vous et reconnaître vos compétences dans le domaine sur lequel vous l’accompagnez
  • Les problématiques qu’il rencontre doivent être dans son champs de conscience : il doit être ouvert au fait de partager ses difficultés dans un cadre de confidentialité mais aussi recevoir de l’aide, être coaché ou accompagné
  • Il doit avoir les moyens d’investir dans vos services de coaching – sans quoi aucun dialogue pour convaincre un client ne pourra changer quoi que ce soit à sa situation.

Une fois que vous avez perçu ces éléments dans le discours et le comportement de votre client de coaching potentiel – alors il est temps d’avoir une conversation de ce type avec lui :

Exemple de dialogue pour convaincre un client d’investir dans vos services de coaching

Dans le cadre cet exemple de dialogue pour convaincre un client potentiel en coaching – je vous propose de se mettre dans le cas d’un coach spécialisé dans l’accompagnement à la recherche d’emploi des cadres de plus de 50 ans. Nous aurons « Pierre » (P) cadre de 51 ans, récemment licencié et notre Coach (C) qui après l’avoir rencontré dans un forum pour l’emploi lui a proposé de voir si cela serait pertinent de le coacher dans la suite immédiate de sa carrière, un peu incertaine.

C: Bonjour Pierre, nous nous sommes rencontré au Forum Emploi Express – est ce que vous allez bien ?

P : Oui merci – même si je dors mal ces temps pour les raisons que vous savez concernant ma situation professionnelle et mon nouveau statut de demandeur d’emploi.

C: Oui je comprends après toutes ces années dans la même entreprise, cela ne doit pas être simple pour vous. Où en êtes vous aujourd’hui dans votre recherche d’emploi ?

P: J’ai du mal à me motiver – j’ai l’impression que personne ne voudra m’embaucher à mon âge. Dans ce secteur beaucoup de petits jeunes arrivent sur le marché et ils coûtent deux fois moins cher à l’entreprise.

C: Aujourd’hui, cette perception là fait que vous n’êtes pas motivé. Y-a-t’il d’autres choses qui vous bloquent dans votre recherche d’emploi ?

P : Oui mes compétences au niveau informatique et bureautique – je ne suis pas à l’aise avec mon ces outils. J’étais plutôt sur le terrain et j’avais une assistante pour s’occuper de la paperasse sur ordinateur. Je me sens un un peu dépassé.

C: Ok – y’a-t’il autre chose ?

P: Oui je me sens un peu déprimé. Je me réveille le matin et je ne sais pas par quel bout prendre les choses. Je me sens confus. J’ai l’impression de ne pas me sentir en sécurité. Lorsqu’on m’a licencié, je me suis senti déstabilisé et je n’ai pas retrouvé mes marques depuis.

C: D’accord – donc si je résume aujourd’hui les difficultés que vous rencontrez sont :

  • un manque de motivation dû à l’impression que vous êtes trop âgé et donc trop cher pour les entreprises qui vus préfèreront, selon vous, un jeune.
  • un manque de compétence avec les outils informatiques
  • un sentiment de tristesse et d’insécurité face à votre licenciement

C’est bien cela ?

P: Oui c’est cela !

C : Quelles sont les conséquences de ces difficultés aujourd’hui pour vous ?

P: Je me lève tard et sans envie. Lorsque j’arrive à m’y mettre – j’ai l’impression de ne pas avancer. Cela me prend des heures pour décrypter ce qui est attendu dans les annonces d’emploi car je ne connais pas certains outils informatiques. Des fois j’essaie de les installer sur mon ordinateur mais au bout d’un moment je crise. Alors je file dans mon jardin ou je vais me promener. Et le lendemain ça recommence. J’ai vraiment l’impression de faire du sur-place.

C: Cela fait longtemps que ça dure ?

P: Oui j’ai profité pendant 10 jours après mon licenciement mais je me suis vite ennuyé. Et je suis rentré dans tout ça – je ne sais plus par quel bout prendre les choses. J’ai l’impression que je ne vais jamais y arriver.

C: Si cette situation perdure – qu’est ce que cela pourrait occasionner ?

P: Je pourrais me retrouver au bout de mon chomage, sans aide et au RSA…J’ai un crédit sur le dos et ma femme ne travaille pas. Ce serait compliqué et ils me resterait encore environ 10 ans avant la retraite. Ce serait terrible !

C: Ok je comprends – c’est compliqué pour vous. Dites-moi – si vous changiez la situation d’ici 6 mois et que vous êtes dans une situation idéale pour vous qu’est ce que ce serait ?

P : Oh c’est simple – je retrouverai un poste comme celui dont j’ai été licencié avec un peu d’avance et une augmentation de 15% par rapport à mon ancien salaire.

C: Ok, et qu’est ce que cela vous apporterai ?

P : Je serai de nouveau serein – avec l’envie de me lever le matin et le plaisir de pouvoir emmener ma femme en vacances et continuer à assurer notre quotidien. Elle ne travaille pas. On serait même un peu plus à l’aise financièrement. Ce serait super. Je pourrai continuer à aider mon fils et ma fille qui ont dû aller chercher un boulot pour payer la fin de leurs études.

C: D’accord j’ai compris. Ce que vous vivez actuellement est assez courant et j’aide les personnes dans votre cas à retrouver un emploi sous 6 mois depuis plus de 10 ans. J’ai un programme qui serait très adapté à votre situation – voulez vous que je vous en parle ?

P : Oui si cela peut m’aider – ça m’intéresse.

C: Ok – ce programme s’appelle : Retour Emploi Express – c’est un accompagnement pour les cadres de plus de 50 ans qui veulent retrouver un emploi sous 6 mois.

P: Ah c’est intéressant. En quoi cela consiste ?

C: C’est un programme qui va vous permettre de préparer tous les éléments dont vous avez besoin pour convaincre les recruteurs que votre age et votre expérience sont un atout pour leur entreprise. Vous aurez accès à des outils sélectionné pour créer facilement un CV et les autres documents dont vous avez besoin. Ce programme contient aussi un plan d’action personnalisé pour vous accompagner dans les actions requises pour trouver un emploi – de manière personnalisé. Ca vous semble adapté ?

P: Oui cela me conviendrait. Comment ca fonctionne ?

C: Vous avez accès à 10h d’accompagnement personnalisé ainsi qu’à des formations en lignes sur lesquelles vous vous penchez entre nos rendez-vous ainsi que des actions très claires à accomplir. Vous savez toujours ce que vous avez à faire et vous pouvez me contacter si besoin pour obtenir des réponses sous 48h.

P: Ah oui c’est ce dont j’ai besoin. Combien cela coûte ?

C : Ca coute XXXX€

P: Wow c’est cher – je ne sais pas si je peux me le permettre.

C: Oui je comprends cela représente un investissement. Vous me dites que c’est cher – mais cher par rapport à quoi ?

P: Le suivi du Pole Emploi est gratuit.

C: Oui c’est vrai – ils vous suit depuis combien de temps ?

P: Depuis 4 mois.

C: Et aujourd’hui vous apporte-t’il l’aide dont vous avez besoin ?

P: Non j’ai rendez-vous tous les deux mois. Ca dure 30 minutes et la personne regarde juste si j’ai envoyé assez de CVs. Mais la conseillère n’est pas très investie. Elle me raconte plus sa vie qu’autre chose.

C: Vous pensez qu’avec son aide vous allez retrouver un job tel que vous m’avez décrit ?

P: Non je ne pense pas.

C: Oui c’est souvent ce qu’on me dit.

P: En fait je ne sais pas si je peux me le permettre.

C: Ok – si ce n’était pas une question d’argent voudriez vous participer à ce programme ?

P: Oui j’en ai besoin.

C: Qu’est ce qui vous permettrai de pouvoir y participer ?

P: J’aurais besoin de pouvoir régler en plusieurs fois. C’est possible ?

C: Oui en combien de fois voudriez vous étaler ?

P: En 4 fois ce serait possible ?

C: Oui c’est possible. Nous pouvons commencer dès la semaine prochaine si vous le souhaitez.

P: Oui c’est parfait.

C: Très bien – voici le contrat d’accompagnement ainsi que la liste des moyens de paiement que vous pouvez utiliser.

P : Merci, j’ai hate de commencer !

Exemple de dialogue pour convaincre un client en coaching – qu’en pensez vous ?

J’espère que vous avez apprécié cet exemple de dialogue pour convaincre un client en coaching. Vous retrouvez plusieurs éléments clés : la description de la situation, les problèmes rencontrés, les objectifs du client ainsi que l’offre d’accompagnement et la technique de vente et de questionnement pour lever les objections de notre clients potentiel au niveau du tarif du coaching.

Cet exemple de dialogue pour convaincre un client de coaching et vendre vos services est déjà long mais si vous avez des questions, je vous invite à les poser en commentaire de cet article. Je serai ravi de répondre à vos interrogations pour vous aider utiliser cet exemple de dialogue de vente pour convaincre vos clients en coaching dans votre activité de coach ou pro de l’accompagnement.

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous recommande ces articles intitulés : Comment Vendre Un Service ou Prestation de Coaching avec ou sans Internet ? ainsi que Comment Convaincre un Client & Vendre Vos Services de Coaching