tie2-smallDans cette article on va parler de comment mieux se vendre en tant que coach ou professionnel de l’accompagnement.

C’est très clairement quelque chose que la plupart des professionnels de l’accompagnement, des consultants, des coachs, des formateurs ont besoin de faire : « mieux savoir se vendre » – qu’est-ce qu’on veut dire par là ?

Pour moi il y a déjà un point qui est important c’est qu’est-ce qu’on fait ? se vendre c’est quoi ?

Mieux se vendre en tant que coach ou consultant – une distinction clé à faire

On est pas en train de se prostituer lorsqu’on vend ses services de professionnel de l’accompagnement. On est plutôt en train de vendre ses compétences donc pour moi, il faut commencer par employer les bons termes pour ne pas avoir l’impression de faire quelque chose de mal OU de honteux !

Souvent dans les sondages que j’ai fait ou dans des conversations avec des clients que j’ai au bout du fil qui me disent : « je ne sais pas me vendre« , « je ne sais pas vendre« …il y a une distinction primordiale à faire :

Vous ne vendez pas votre corps – vous vendez un service, et bien sûr ce service il est intangible. C’est une forme d’accompagnement qui si on le regarde va se résumer à :

  • Une conversation avec une posture particulière qui est celle de coach ou d’accompagnant,
  • Des exercices et tâches (thérapeutiques ou non) à accomplir,
  • Un certain nombre de challenges personnels à relever ou de nouvelles perspectives à envisager…

Mais là-dedans, au-delà de ça, il y a énormément de puissance, de découverte, de prise de conscience.

Bref on parle de changement ! Il s’agit parfois simplement de petites prises de conscience ou de plus grandes qui vont révolutionner la vie de votre client.

Ce que vous vendez réellement en tant que coach

Ce que vous vendez, c’est pas vous alors sortez de cette espèce d’obsession avec le fait de vous vendre et réalisez que vous avez surtout besoin de savoir vendre ce que vous vendez.

Votre client se fout (oui je suis un peu cru) de la méthode que vous utilisez et de vos outils. Tout ce qu’il veut savoir c’est que vous êtes un professionnel compétent c’est-à-dire que quand qu’il vous parle – vous prenez en compte ce qu’il dit, que vous savez faire votre métier, que vous savez l’aider.

Mais savoir se vendre – c’est simplement être soi-même.  Comme quand vous vous faites des amis, quand vous passez du temps avec vos amis…vous n’êtes pas en train de vous vendre : vous êtes juste en train de passer un bon moment – vous êtes en train d’être vous-même.

Et bien si vous arrivez à être pleinement vous-même de la même façon :

  • Quand vous parlez en public ;
  • Quand vous rencontrez des clients potentiels
  • Quand vous êtes en situation de vente pour présenter vos offres ou annoncer vos tarifs

…et bien vous n’avez pas besoin de vous vendre. Les gens achètent naturellement parce que si vous êtes bien avec vous-même, vous avez fait votre travail sur vous-même, vous avez de bonnes compétences sociales… en bref vous n’avez pas besoin de vous vendre.

Ce que vous devez savoir faire pour mieux vendre vos services de coach

Ce que vous avez surtout besoin de savoir vendre c’est votre accompagnement :

  • Comment est-ce que vous vendez votre accompagnement ou vos interventions ?
  • Comment est-ce que vous le proposez pour que la personne qui est en face de vous et qui est en train de vous parler de sa problématique, comprenne que vous lui proposez une solution à travers votre offre d’accompagnement – ça lui saute aux yeux comme la solution évidente.

Il ne s’agit pas de vous vendre vous, il s’agit de vendre votre service et de les présenter de manière à ce que votre client puisse se représenter à quoi cela va se ressembler, puisse se voir réussir avec l’accompagnement que vous lui proposez et qui du coup décide d’investir en disant « ben voilà ça c’est la solution que je recherchais depuis longtemps« .

Ca par contre c’est beaucoup plus important que de savoir se vendre en tant que coach ou consultant – parce que l’esclavage c’est fini et vous n’êtes pas à vendre,ce sont vos compétences qui vont, qui sont à vendre, votre accompagnement et les résultats que vous proposez .

Donc sortez déjà de cette vision des chose où il faut « mieux se vendre », ce n’est pas vous, que vous vendez.

« Mieux se vendre » et « mieux vendre » en tant que coach – votre authenticité et vos compétences

Soyez simplement vous-même : faites le travail sur vous-même pour être dans votre puissance, pour être dans votre confiance pour savoir poser des limites, savoir où se situe votre zone de compétences et savoir où en sont les limites.

La limite de votre compétence et de votre incompétence c’est ça qui vous fait réellement savoir là où vous n’êtes plus dans votre zone de compétence, c’est ça qui est important.

Ensuite savoir vendre votre accompagnement de façon à ce que la personne qui est en face de vous comprend ce que vous lui proposez et elle voit que c’est le véhicule (c’est le terme coach, c’est le bus « le bus en anglais ») – qui va l’amener la situation problématique aux résultats désirés.

Sortez de cette notion là – vous avez simplement à être pleinement vous-même et à développer les compétences requises pour vendre vos services de manière efficace c’est tout ce que vous avez à faire.