Beaucoup de gens acceptent leur capacité à être sociable comme un capital fixe auquel ils ne peuvent RIEN changer.  Pourtant le manque de sociabilité peut parfois être un problème majeur pour développer son activité de coach, consultant ou formateur et trouver ses clients.

Il est pourtant possible d’améliorer les choses et d’être plus à l’aise pour engager la conversation. En lisant, cette article, vous aurez un vision complète et un plan à suivre pour développer vos aptitudes à socialiser pour pouvoir connecter avec vos clients et partenaires pour développer votre activité.

L’intelligence sociale, l’intelligence émotionnelle et votre savoir-être (vos softs skills) sont des clés pour vous sentir plus à l’aise en société et dans les événements où vous voulez connecter avec des personnes importantes pour votre activité.

Vous développer dans ce domaine va changer la façon dont vous êtes perçu. C’est avec l’aide des autres que l’on peut réussir de grandes choses et pour ce faire, il faut savoir être une personne dont la compagnie est appréciée et recherchée. C’est là que toutes sortes d’opportunités de développement d’activité – peuvent s’offrir à vous. Il faut bien sûr, ce faisant, être sociable et aimable sans tomber dans les affres de la recherche d’approbation et RESTER vous même surtout si vous allez vous adresser à beaucoup de gens.

Le marketing personnel pour les timides

Considérez les questions suivantes et voyez quelles réponses vous viennent :

  • Vous arrive-t-il souvent de ressentir de l’anxiété à l’idée de rencontrer des personnes nouvelles ?
  • Faites-vous souvent tapisserie dans les lieux ou la plupart des gens socialisent naturellement ?
  • Avez-vous souvent l’impression de ne pas savoir quoi dire a votre interlocuteur ? ou de ne rien avoir à dire d’intéressant ?
  • Ressentez-vous de l’anxiété, à l’idée que quelqu’un se moque de vous lorsque vous vous trouvez en présence de gens que vous ne connaissez pas ?
  • Avez-vous tendance à éviter les situations qui impliquent de socialiser et de faire connaissance avec des gens que vous ne connaissez pas ?
  • Combien de nouvelles personnes rencontrez vous par semaines ? 5, 10, 15 ? 0 ?

Si vous avez répondu “OUI” à plusieurs de ces questions et « 0 » à la dernière, il y a fort à parier que vous pouvez largement améliorer vos capacités à connecter avec les autres en général – et vos clients potentiels ou partenaires en particulier !

Même si les débuts peuvent être difficiles (suivant où vous commencez), cela devient assez rapidement un plaisir de rencontrer de nouvelles personnes en plus d’élargir vos horizons en amenant des opportunités de clientèle de toutes sorte.

Le muscle social se travaille et peut se développer de la même façon que l’on peut travailler ses biceps en soulevant des haltères dans une salle de gym. Il y a  par contre des règles et principes à connaître et pratiquer pour développer  l’état d’esprit d’une personne sociable de façon apprise. Bien qu’il soit possible de nos jours de rencontrer beaucoup de monde – si votre compagnie n’est pas source d’émotions positives – les liens que vous essayerez de créer ne prendront jamais racine.

Marketing personnel : Développer votre muscle social

La réponse courte est de converser. Oui, converser à tue-tête, en toute occasion et avec tout le monde. Il n’y a pas de secret, c’est en forgeant que l’on devient forgeron et c’est aussi en conversant que l’on devient habile dans l’art de la conversation.

Voici maintenant quelques étapes à suivre qui vous amèneront naturellement à développer votre aisance dans l’art de créer des connexions avec les autres et à fortiori avec vos clients et partenaires :

-Savez-vous qui sont vos clients ? et dans quels lieux avez-vous des chances de les rencontrer ? Une fois que vous avez la réponse à cette question, rendez-vous autant de fois que votre emploi du temps vous le permet dans ces lieux pour socialiser activement. Faites le de préférence avec des gens que vous ne connaissez pas encore. Les sites de réseautage tels que Linkedin et Viadeo, en encore ceux où l’on organise des événements en ligne comme EventBrite regorgent d’opportunité de faire cela.

-Echauffez-vous avant de vous rendre sur place ! Ce qui est merveilleux c’est que la planète est recouverte de gens avec qui parler. Vous en croisez forcement à moins que vous lisiez cet article du fond d’une grotte perdue (mais qui est tout de même équipée d’une connexion internet – AH AH !). Si vous n’êtes pas un hermite, vous avez sans cesse devant vous l’occasion de discuter, bavarder et plaisanter au moins une quinzaine de fois par jour.

Si c’est le cas alors faites le:

  • Profitez d’un soupir de la caissière au super marché pour glisser un “dure journée aujourd’hui !” alliée d’un sourire emphatique. La plupart des gens s’ennuient dans leur vie quotidienne.
  • Demandez d’où viennent les ingrédients de votre plat de midi au serveur du restaurant.
  • Prenez cinq minutes pour discuter avec votre concierge, le facteur ou la vieille dame du 3e de la pluie et du beau temps.
  • Vous pouvez également vous inscrire dans un club qui implique par défaut de communiquer avec les autres membres. Au départ, cela semble nécessiter un effort mais au bout de quelques semaines vous aurez développé vos compétences de conversation en créant un effet auto-entrainant dans votre progression.
  • Inscrivez vous sur les réseaux sociaux spécialisés autour d’évènements ou activités qui vous intéressent. Il y en a une foule et entre en contact est ce qu’on attend de vous dans ces endroits.

Pour la suite, il va falloir apprendre à développer un savoir être qui vous permettra d’être une personne que les autres aiment avoir autour d’eux. Peut-être gagneriez vous à être plus positif dans votre façon de voir la vie ? peut-être avez vous simplement besoin d’apprendre à gérer la pression sociale ou développer votre humour ? peut-être avez vous besoin de savoir développer une écoute attentive ? La réciprocité paye énormément  dans ce domaine. Si vous savez écouter l’autre vous parler de lui, et poser les bonnes questions, vous serez alors la personne la plus intéressante qu’elle connaisse – un des grands principes de Dale Carnegie -auteur de « How to Win Friends and Influence People » sur lequel j’ai écris un article en deux parties.

Ensuite, il vous faudra suivre une phase d’introspection pour savoir dans quelle direction il vous faut explorer et pratiquer. Pour ce qui est de compétences, penchez vous sur celles qu’il vous faut développer et agissez : besoin de plus de spontanéité ? faites de l’improvisation théâtrale, rejoignez un club de prise de parole en publique de type Toastmasters ou créer votre propre réseau sur Meetup.com par exemple – pour développer votre leadership. En pratiquant, vous vous rendrez assez rapidement compte que les gens sont souvent enchantés d’avoir été choisis par vos soins pour être votre interlocuteur et que vous ayez fait le premier pas.

Et sinon, tant pis pour eux !

Marketing personnel & sociabilité : ça s’apprend

Les rares personnes chez qui la sociabilité est innée sont souvent des gens qui ont été élevés par des parents eux-mêmes sociables qu’ils ont pu voir interagir avec le monde extérieur pendant leur enfance et qui les ont aussi dotés d’une bonne estime d’eux mêmes pendant leurs années de développement vers l’âge adulte. Même si ces gens naturellement sociables sont rares, ils existent. Vous en côtoyez en pensant qu’ils disposent d’ue don qui n’est pas le vôtre mais vous pourriez faire de même. Imaginez l’impact que cela pourrait avoir sur votre activité !

Acquérir ces compétences dépend de vous et de votre volonté à savoir révéler votre personnalité véritable et unique en société. C’est aussi ce à quoi vise le personal branding !